Bellecroix : Un laxisme indécent !

Publié le par NCO

Faut-il attendre un drame pour que la situation de la rue de Stoxey à Bellecroix soit enfin réglée ?

 

Le maire de Metz a été interpellé à maintes reprises par son opposition sur la situation dramatique qui y règne avec la présence de plus de 150 demandeurs d'asile. Des familles avec enfants et bébés vivent depuis des semaines sous des tentes, dans des conditions insalubres sans qu'aucune solution n'ait été trouvée malgré toutes les promesses faites par le maire lors des derniers conseils municipaux.

 

Cette situation est intolérable. Les habitants de Bellecroix n'en peuvent plus mais ils ne sont pas les seuls.

 

Il se trouve qu'un centre médico-social pour enfants handicapés, plus exactement la section d'éducation pour enfants avec handicaps associés, située au 18 rue de Stoxey, ne semble plus à même de recevoir ces enfants, les conditions sanitaires et de sécurité n'étant plus réunis. Les campements ont en effet été installés contre le bâtiment, le rendant borgne et insalubre. De même, l'accès y est devenu difficile, les taxis assurant le transport des enfants ne pouvant plus réaliser les transferts en toute sécurité.

 

Ainsi, il serait proposé aux parents de mettre leurs enfants dans d'autres structures du département !

 

Ce laxisme, qui engendre craintes et angoisses tant chez les riverains que chez ces enfants doit cesser.

 

Nous demandons au Maire de Metz de prendre enfin la mesure de ses responsabilités, de cesser de se défausser et de régler dans les délais les plus brefs une situation qui ne saurait perdurer.

 

Nathalie Colin Oesterlé

Michèle Léty

Conseillères municipales de Metz

 

 

Publié dans Politique locale

Commenter cet article