Communiqué de presse - Situation financière de Metz Métropole

Publié le par NCO

Il aura donc fallu que Metz Métropole en arrive à ce point de non retour pour qu'enfin on s'interroge sur les économies à réaliser afin de redresser la barre ... Incroyable ! Et intolérable pour nos administrés !

 

Depuis trois ans, inlassablement, nous dénonçons le train de vie de Metz Métropole, son endettement qui a explosé (x13 en 5 ans, de 2008 à 2013) et ses choix hasardeux.

 

Ce sont 6 millions d'intérêts que paiera en 2014 Metz Métropole, avec une dette de 186 millions d'Euros fin 2013. La communauté d'agglomération n'a plus aucune marge de manœuvre ce qui conduit Metz Métropole à un nouveau recours à l'emprunt en 2014 pour 30 millions d'Euros. Le budget annexe des transports, géré jusqu'ici par le Maire de Metz, connaît une perte d'exploitation de plus de 7 millions d'euros en 2013 et vient ainsi grever le budget général par la nécessité d'une subvention d'équilibre.

 

 

Toutes ces décisions ont été prises par l'exécutif de Metz Métropole, auquel appartiennent les élus de la majorité municipale de Metz, Dominique Gros en étant le premier Vice Président. Ces mêmes élus continuent pourtant à soutenir des projets aussi contestables que celui du Palais des Congrès, se souciant peu des petites et moyennes communes qui vont elles aussi se retrouver dans une situation dramatique.

 

Les grands argentiers de la ville de Metz, qui n'ont de cesse de clamer leur bonne gestion vont devoir assumer leur pleine et entière responsabilité. Mais ils vont surtout devoir soigner cette schizophrénie qui les amène à voter toutes les dépenses de Metz Métropole depuis 6 ans, à soutenir le projet du palais des congrès et dans le même temps, à demander des économies .... Un mal incurable ?

 

Publié dans Politique locale

Commenter cet article