Conseil Municipal du 26/09/13 - Point sur Borny

Publié le par NCO

Monsieur le Maire,

 

Le quartier de Borny reste un sujet sensible et il semblerait que vous commenciez à en prendre conscience …Tardivement, certes, à quelques mois des élections municipales ..

 

La rénovation des tours du Limousin c’est de l’Estrosi en mieux !!! Vous vous êtes inspiré du pragmatisme qui sied, et je dois dire que même le Front National n’aurait pas fait davantage !

 

Alors bien sûr, l’enjeu c’est d’enrayer le phénomène de vacance des logements dans ce quartier et de redonner à ses habitants la fierté d’y vivre. Mais cela ne peut s’arrêter à ces quatre tours.

 

Nous n’avons eu de cesse de décrier l’absence d’entretien de ce quartier, notamment en matière de propreté, et il n’y a qu’à aller s’y promener pour se rendre compte de l’état de saleté des voieries et des trottoirs (place du marché). Nous avons également souligné à maintes reprises l’hérésie de la disparition de la police municipale de nuit, et le manque de moyens mis par la municipalité dans la sécurisation de ce quartier.

 

Nous avons également demandé à ce que ce quartier soit retenu comme zone de sécurité prioritaire, ce qui avait été réclamé par les autorités judiciaires elles-mêmes.

 

Car la prévention et l’insertion, c’est bien mais ça ne suffit pas. Votre ami Monsieur Valls qui n’hésite plus à mettre les maires face à leurs responsabilités pour lutter contre l’insécurité !! Je le cite, lors des rencontre nationales des polices territoriales le 19 septembre dernier : "je ne saurais conseiller aux maires, partout, à bâtir des partenariats avec la police nationale, à mettre en place de la vidéo protection, et à créer des polices municipales sur des bases solides" !


Mon Dieu, si un ministre de droite avait dit cela !!

 

Aujourd’hui, c’est à vous et à vous seul que revient la responsabilité de l’absence de moyens tant au niveau municipal (vous êtes le maire actuel de cette ville) qu’au niveau national, car vous n’avez pas su vous faire entendre par celui dont vous nous disiez, il y a quelques mois, que c’était votre ami et que vous entreteniez de telles relations d’amitié qu’il ne faisait pas de doutes que Borny serait éligible dans ce dispositif.

 

Alors qu’attendez-vous ?

 

La sécurité est une question absolument prioritaire aujourd’hui, et concerne au-delà de Borny tous les quartiers. Les caméras de vidéosurveillance sur le tracé du Mettis ne sauront suffire. La société évolue, les politiques municipales doivent s’adapter et répondre aux préoccupations et aux attentes de nos concitoyens.

 

Et je pense sincèrement que toutes les campagnes pour lutter contre l’abstention électorale ne servent à rien. Ce qui compte, c’est d’agir, agir pour que chacun soit libre de se déplacer de jour comme de nuit en toute sécurité. Arrêtons les grands discours et mettons en place, avec les moyens financiers nécessaires, une politique de sécurité sans avoir peur de ce mot. Ce n’est pas un gros mot et ce sera le seul moyen de ne pas laisser les extrêmes prendre un jour le pouvoir. Tout le reste, ce sont des paroles ... sans les actes.

Publié dans Politique locale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article