conseil municipal du 28 février - Palais des congrès : l'amateurisme du maire à l'épreuve des faits

Publié le par NCO

Toute grande ville est dotée d' équipements contemporains dont la vocation première est de développer son attractivité. Ces équipements sont souvent culturels et à Metz nous avons la chance d'avoir deux équipements de prestige que sont l'Arsenal et le Centre Pompidou Metz, ce centre d'art contemporain auquel vous n'aviez certes pas pensé mais que vous avez eu le grand bonheur d'inaugurer ...

 

Metz a besoin d'un palais des congrès. C'est ce que nous croyons car l'attractivité d'une ville passe par des vecteurs divers, et un palais des congrès en est un.

 

En revanche, vous nous demandez aujourd'hui de valider le principe d' un projet non abouti, non financé, juridiquement hasardeux, et sur lequel vous n'avez lancé jusqu 'alors aucun débat en cette assemblée, alors qu'il s'agit pour la ville d'un investissement de 30M€ a minima.

 

Je souhaite insister sur 3 points qui me paraissent très importants :

 

- L'aspect juridique tout d'abord: vous nous demandez de nous prononcer aujourd'hui sur la création d'une Société Publique Locale (SPL). Vous avez fait voter par Metz Métropole il y a deux mois le principe du partenariat public privé. Principe qui avait été retenu suite à une étude financée par Metz Métropole auprès du cabinet d'avocats Bird &Bird, et aujourd'hui remise en cause.

 

A ce que je sache ce principe est toujours d'actualité puisqu'aucun vote n'est venu annuler cette décision de PPP, même si la presse nous annonce qu'il est abandonné .... Alors où en est-on aujourd'hui ? Et quid de cette étude du cabinet d'avocats Bird & Bird qui a certainement du coûter plusieurs dizaines de milliers d'euros ? Cela est-il compris dans l'enveloppe financière de 100.000€ dédiée au programmiste ?

 

Vous me pardonnerez mais tout cela donne l'image et le sentiment d'un amateurisme total, ce qui ne fait que renforcer nos doutes quant à votre clairvoyance sur ce sujet. Des études, depuis 2008, il y en a eu beaucoup, vraiment beaucoup, qui font certainement le bonheur des cabinets mais dont on a beaucoup de mal aujourd'hui à mesurer la pertinence.

 

Le choix d'une SPL ensuite ... Cela nécessite un débat, et un débat qui doit avoir lieu ici même puisque nous sommes annoncés comme les principaux financeurs de ce projet. A cet égard, n'est-il pas pour le moins singulier de faire voter un projet par Metz Métropole alors que le principal financeur est la ville de Metz ? Ne devrions-nous pas avoir la primeur du débat ?

 

- L'équipement en lui-même. Vous choisissez un équipement avec un amphithéâtre de 1200 places et un autre de 400 places. Sur quelle étude de marchés vous êtes-vous basés ? Pourrions-nous en avoir communication ?

 

Nous vivons aujourd'hui une époque où les congrès ne sont plus aussi à la mode dans les entreprises qu'il y a encore quelques années et on comprend bien pourquoi. Sommes-nous certains que cet équipement n'est pas sur-dimensionné ? 1200 places aujourd'hui c'est Toulouse, Biarritz, Marseille, Annecy, Strasbourg ....

 

Une ville comme Toulon, attractive ne serait-ce par son climat, a un palais des congrès, avec une contenance de 800 et 400 places... je vous mets en garde Monsieur le Maire car je ne vous crois ni éclairé ni clairvoyant. Nous avons tout à côté de nous Strasbourg (Palais de la Musique et des Congrès) et le Luxembourg. Et Nancy également. Il ne faudrait pas l'oublier.

 

De plus, vous vous basez sur 36 congrès sur 8 mois de fonctionnement (on enlève toujours juillet-août et décembre-janvier) ce qui nous ferait une moyenne de 4 congrès par mois pour rentabiliser cet équipement. Est-ce réaliste ?

 

- Le coût enfin ... 72 millions d'euros, soit 4500€ le m2. Je vous parlais du Palais des congrès de Toulon lequel a coûté 20 millions d'euros il y a 20 ans.... Coût estimé aujourd'hui, 50 millions d'euros.

 

Le projet dont il est ici question est d'ailleurs, à la lecture de cette motion, d'une grande complexité : complexité du site retenu, contexte de programme complexe....Une telle complexité engendre trop souvent des surcoûts, et l'on est bien placé ici pour en parler ...

 

Quant au financement, il manque aujourd'hui 14,5M€ dans le tour de table... C'est en tous cas ce que vous annonciez il y a une semaine en commission des finances, et démenti hier à la télévision .... A qui devons-nous nous fier ? Quelle confiance pouvons-nous accorder à vos déclarations ?

 

Concernant les 30 millions qui doivent être investis par la ville, on nous dit en commission des finances qu'ils proviendront en partie de l'emprunt mais également de l'autofinancement ... qu'il y aura des financements résiduels à mobiliser. Cela veut dire quoi exactement ? Pourquoi n'y a-t-il rien inscrit dans le plan pluriannuel d'investissement ?

 

Notre autofinancement diminue et vous nous dites que l'on va financer avec ce qui reste le Palais des Congrès ? Ça n'a pas de sens. Et nous ne pouvons nous satisfaire de réponses aussi approximatives.

 

Monsieur le Maire, j'ai bien peur que ce projet soit mal emmanché parce que mal ou peu réfléchi. Nous allons de couacs en aléas depuis que ce palais des Congrès est évoqué.

 

La ville s'engage sur ce projet pour les 50 années à venir, je pense que cela mérite un débat avec l'ensemble des conseillers municipaux, la création d'un commission spécifique et à l'issue de ses travaux la tenue d'un conseil extraordinaire qui y soit spécialement dédié.

 

Il s'agit de débattre sur le dimensionnement de cet équipement, sur sa localisation, sur son coût et sur son financement.

 

Cela me semble être aujourd'hui suffisamment important pour que les élus tant de la majorité que de l'opposition soient associés à l'étude de ce projet.

 

Vous ne pouvez aujourd'hui nous demander de nous prononcer sur un projet hasardeux, traité jusqu'alors avec beaucoup d'amateurisme, sans avoir au préalable réuni tous les élus pour travailler sur cet équipement qui, je le répète, va nous engager pour plusieurs décennies.

Publié dans Politique locale

Commenter cet article