Conseil Municipal du 5/07/12 : examen du Compte Administratif 2011

Publié le par NCO

Monsieur le Maire,

 

Le vote du compte administratif est un moment toujours très instructif puisqu’il donne une idée de la manière dont ont été utilisés les fonds publics sur l’année précédente, en l’occurrence en 2011.

 

Le compte administratif 2011 présente un excédent brut de 16 millions d’euros et un excédent net de 10 millions d’euros, ce qui veut dire pour rendre la chose accessible et compréhensible par tous que ces millions d’euros inscrits au Budget 2011 n’ont pas été dépensés, comme cela s’était déjà produit en 2010.

 

L’épargne brute est de plus de 20M€, ce qui traduit une capacité d’autofinancement bien supérieure à celle de 2010 et 2011.

 

Alors Monsieur le Maire je n’ai qu’une question : Quid de l’effet de ciseaux dont vous nous avez bassiné les oreilles avec votre cabinet d’études et qui justifiait l’augmentation des impôts trois années de suite ?

 

Vous avez menti aux messins lors de votre campagne municipale en promettant de ne pas augmenter les impôts, puis à nouveau en leur prédisant « le cauchemar des ciseaux » dont seule l’augmentation des impôts pouvait les sortir….

 

Drôle de cauchemar et drôles de ciseaux….

 

Qu’importe !!! Plus d’effets de ciseaux, mais on garde le même taux d’imposition !!!! Pour 2011, et pour ne parler que de la taxe sur l’électricité, c’est 1,7M€ de recettes supplémentaires, ponctionnés sur les plus fragiles. C’est ça votre bouclier social ?? Pire encore, vous contractez en catimini un emprunt dit vertueux de 7 millions d’euros que vous placez pour augmenter votre réserve… J’ose seulement espérer que le placement est sûr et que les messins ne vont pas supporter pendant des années les conséquences de vos turpitudes ….

 

Vous ne cessez aujourd’hui de clamer que l’impôt est bon, mais quand on voit de telles réserves avec une augmentation trois années de suite de la fiscalité, on se pose des questions sur votre aptitude à gérer et à anticiper.

 

Trop d’impôts tue l’impôt Monsieur le Maire !! Et si l’impôt est bon lorsqu’il colle à la réalité des besoins, il est injuste lorsqu’il n’y répond pas. L’impôt n’est pas là pour vous permettre de vous coucher sur des matelas confortables !! Et aujourd’hui, à Metz, l’impôt est injuste et confiscatoire !! La pression fiscale que vous avez imposée aux messins n’était pas justifiée… elle ne peut être légitime que si elle répond à des besoins urgents et incontournables de la population et à l’évidence n’est pas le cas aujourd’hui.

 

Si les affaires scolaires méritaient un gros coup de pouce, celui-ci représente aujourd’hui moins d’1 Million d’Euros par an et nous sommes bien loin des 12 Millions annuels de recettes fiscales supplémentaires.

 

En revanche, - 24.000€ pour la petite enfance, rien de plus pour les personnes âgées … pas une nouvelle place de crèche créée depuis 4 ans à l’exception d’une dizaine de places de crèche de nuit créées en début de mandat… Quelle cohérence dans tout ça ?

 

Bien sûr, je suis obligée de parler du CCAS qui se retrouve avec un trésor de guerre de prés de 7 Millions d’Euros (4.200.000€ en 2011)…. bien au-delà de ce qui est nécessaire pour financer LE PROJET de la mandature, la crèche de l’amphithéâtre, qui verra le jour au mieux fin 2014 !!!!

 

Votre adjointe nous dit en plein Conseil d’Administration qu’elle n’a pas de nouvelles idées pour dépenser cet argent…. Ce qui m’ennuie voyez-vous ce n’est pas qu’elle n’ait pas d’idées, mais c’est qu’elle soit là où elle est et qu’elle n’ait pas d’idées !!!

 

Et puis il y a encore les réserves de Metz Métropole Développement… + 800.000€… Là aussi je m’interroge sur le bienfondé de cette agence de développement économique et du montant des subventions publiques qui y sont dédiées….

 

Je crois Monsieur le Maire que nous vivons là une situation incroyable, unique en son genre : Alors que vous avez pris la décision d’augmenter les impôts des messins trois années durant, (la dernière avec la taxe sur l'électricité + Taxe additionnelle Metz Métropole), vous ne savez plus trop comment dépenser cet argent si bien qu’il vous faut faire un Budget Supplémentaire pour justifier de l’utilisation de ces fonds ...

 

Et bien moi j’ai une solution toute trouvée : l’argent non dépensé, rendez-le aux messins !!

 

Je vous demande solennellement de baisser dès 2013 le taux d’imposition des messins pour revenir au niveau de 2008, d’autant qu’avec la revalorisation des valeurs locatives, les taxes locales augmentent déjà automatiquement de prés de 3% par an.

 

Je vous demande de supprimer la Taxe sur l’électricité qui est d’une profonde injustice, et je vous demande de diminuer vos dépenses dans les secteurs qui ne sont pas prioritaires.

 

Enfin je formule un espoir pour le Budget Primitif 2013 : Que l’on réponde enfin aux besoins essentiels de la population et que l’on réfléchisse aux actions qui apportent un vrai « plus », tant en terme d’attractivité de notre ville qu’en termes d’amélioration du quotidien des messins avec quelques domaines de prédilection : Petite enfance, personnes âgées, développement économique, sécurité, propreté…

 

Parce que ces domaines d’action sont malheureusement aujourd’hui totalement délaissés par votre majorité alors qu’ils devraient être au cœur de vos préoccupations et de votre action municipale, sans nécessiter la moindre augmentation fiscale, le compte administratif est là pour en attester !

Publié dans Politique locale

Commenter cet article